Renovation Maisons, plomberie et ravalement de façades d’immeubles
Accueil du site > Agrandissement de la maison > Les planchers > Plancher sec armat, ArcelorMittal

Plancher sec armat, ArcelorMittal

vendredi 24 août 2012

plancher sec acier :

Ce nouveau plancher (armat, ArcelorMittal) sec, pré-dimensionné et prêt à poser, destiné à recevoir un contreplaqué ou un OSB est donc spécialement étudié pour la rénovation de la maison. « JUMP » est un système de plancher sec en acier composé de solives de 180 mm de hauteur et d’un rail périphérique. Il est pré-dimensionné pour des applications dans le résidentiel pour des portées allant de 3m à 4m50. Le U périphérique (rail) doit être fixé à la structure porteuse aux deux extrémités du plancher.

Les solives du même nom (longueur 4,50 m ; 4m ; 3,50m ; 3m), complétées par des anti-écarteurs, viennent se visser à l’intérieur du U tous les 60 cm.

Plancher sec

Totalement en phase avec une problématique de rénovation, ce système présente des avantages considérables à plusieurs niveaux :

aucun apport d’eau ni de béton nécessaire pour la mise en œuvre, un vrai plus dans le cadre de rénovation avec un chantier propre et sans nuisance, en filière sèche.

réduction considérable du poids propre du plancher grâce à la légèreté de l’acier et l’absence de béton qui alourdirait considérablement la charge reprise par les murs et les fondations.

une hauteur de plancher totalement optimisée : la faible hauteur de ses solives (180 mm) permet d’obtenir une hauteur de plancher hors-tout de 20 cm. Quelques centimètres gagnés non négligeables quand on rénove une pièce à vivre.

Ce plancher ne nécessite aucun entretien de surface ni traitement particulier contre les insectes xylophages par exemple, puisque composé en acier, matériau particulièrement résistant, incombustible, imputrescible et léger. Plancher prêt à poser

La mise en œuvre est ultra simple pour le poseur. Une fois que les deux rails périphériques ont été fixés sur le mur porteur, l’alignement de tout le système est assuré, dans la continuité et sans vérification supplémentaire. Les rails ainsi fixés, il suffit de venir glisser les solives à l’intérieur du rail, en respectant un espacement de 60 cm. Après avoir positionné les anti-écarteurs sur chaque solive, le poseur vient visser les solives sur le rail à l’aide de fixations invisibles sur les semelles inférieures et supérieures. Une fois cette structure mise en place, le poseur fixe une bande de désolidarisation puis un contreplaqué ou un OSB afin de finaliser la mise en œuvre du plancher qui pourra ensuite recevoir différentes finitions. Il est également possible de fixer une plaque de plâtre en sous-face en utilisant les systèmes de rails traditionnels. Aucun calcul de portées pour le poseur !

Ce plancher a été spécialement dimensionné pour s’adapter aux charges du résidentiel. Par exemple, en utilisant la solive JUMP de 4m50 espacée de 60 cm, on est assuré de reprendre les charges pour une application résidentielle sans calcul complémentaire (charges d’exploitation 150 daN/m², charges permanentes 100 daN/m²).

Loi Carrez

En minimisant la hauteur de son plancher, le particulier dégage de la hauteur sous plafond non négligeable lors de l’évaluation de la surface privative, appelée superficie Carrez. La surface privative est la superficie des planchers des locaux clos et couverts après déduction des surfaces occupées par les murs, cloisons, marches et cages d’escaliers, gaines, embrasures de portes et de fenêtres. Il n’est pas tenu compte des planchers des parties de locaux d’une hauteur inférieure à 1.80m.

Coûts : devis@renov-maisons.info

Coût de 40 € HT du m² pour la fourniture de la structure acier. Le plancher sec JUMP d’Armat est garanti 10 ans.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0